La montée finale sur le sommet du massif du Pilat à 1370 mètres d'altitude (crêt de l'Oeillon),depuis Pélussin,n'est pas particulièrement difficile par rapport à d'autres grands cols,ce qui la rend éprouvante,c'est le profil complet du parcours si on prévoit comme moi un itinéraire long,qui passe par ST-Romain en Gal et qui démarre de St-Priest (Rhône),sur l'aller et le retour, la distance est alors de 151 km,pour un dénivelé total de 1751 m .. Le parcours est donc "casse-pattes",dans les 2 sens, puisque plusieurs montées et descentes le jalonnent à partir du secteur de Communay,avant Vienne ..

le Pilat vu de St-Priest

La route est sans difficulté lors de la toute première partie de l'itinéraire en passant par Corbas et Marennes,puis la route s'élève vers Communay (219m)sur la RN7 (273m) avant Vienne,mais la premiére montée importante se situe à partir de ST-Romain en Gal (156m),jusqu'à la croix-Régis (501m),descente ensuite jusqu'à Le Pilon (408m),puis remontée au col de Pavezin (651m),à nouveau descente pour rejoindre Pélussin (561m),puis enfin la montée finale au crêt de l'Oeillon (1370m), au retour par le même trajet,(qui est le plus direct) après la longue descente sur Pélussin,la route s'élevera de nouveau pour rejoindre le col de Pavezin (de 561 à 651 m),puis du Pilon à la croix-Régis (de 408 à 501m),puis enfin pour atteindre la dernière difficulté la remontée de St Romain en Gal jusqu'au point élevé sur la N7 (156 à 273m) ...  

A l'Ouest du Lyonnais, le PILAT est le poumon vert de Saint-Etienne. Pouvoir gravir ses pentes à bicyclette parmi les genêts en fleurs,en cette période Mai/Juin,est un véritable plaisir, même si l'ascension se révèle relativement difficile..

Créé en 1974, le Parc Régional du Pilat s'étend sur 65000 ha entre Lyon et Saint-Etienne. Situé entre Rhône et Loire, entre Monts du Lyonnais et Monts du Vivarais, ce massif qui date de l'ère primaire, est l'extrème pointe Nord des montagnes du Velay.

Dans les prairies pentues, les villages se ressèrent contre le vent, au Sud règne une ambiance méridionale alors que les sommets ne sont que landes, forêts et "chirats",ces éboulis incongrus.

Ici la géologie est variée: granite, gneiss, micaschiste; les gorges sont profondes et du CRÊT DE L'OEILLON, le panorama est grandiose par bonne visibilité, surtout lors de la période où le genêt purgatif est en fleurs,tapissant les pentes d'une couleur jaune or. Celui-ci est présent en Europe,essentiellement dans le Sud du Massif-Central, il couvre le granite nu du PILAT et répand son odeur âcre très particulière. Par sa couleur cert bleuté,et sa forme buissonnante, il se distingue facilement du genêt à balai,plus grand et vert fonçé..

Photos: le Pilat,vu depuis Saint-Priest , au sommet,  Vues sur Pélussin    /   Au col de l'Oeillon, situé un peu avant le Crêt    /   au sommet du Crêt de l'Oeillon   /   vue sur le crêt de Bote  /  au sommet,le site pour parapente  /  le panorama et les chirats ..

1 au sommet

2 Pélussin

3

4

5

6

7

8 au col de l'oeillon

9) le col de l'oeillon

10) vue du sommet

11) vue sur les 3 dents

12) au sommet le crêt de l'oeillon

au sommet